Skanda, Lumière de la vie

 

Skanda est l'un des noms sacrés du Dieu Muruga qui signifie "semence"

Il est aussi appelé "Kârttikeya", c'est-à-dire "Fils des Krittikas", les six pléiades d'une constellation stellaire, "Gangeya", "Fils du Gange", "Agni Bhu", "né du feu" ou encore"Kumâra", "L'adolescent".

 

Le symbolisme mythologique du Dieu Muruga est riche de significations.

 

Les Dieux, dans un état de détresse indescriptible, vinrent frapper à la porte du Seigneur Shiva pour demander de l'aide.

Les Dieux implorèrent la Grâce du Dieu Shiva, émanateur originel des 3 mondes, de tous les Êtres, Védas et Agamas, car ils avaient été humiliés par le puissant démon Târaka.

 

Ils étaient devenus des orphelins sans abris, errant parmi les trois mondes sur lesquels régnait en maître souverain l'usurpateur, le démon Târaka et son armée d'Asuras.

 

Shiva leur déclara: "Ce qui est arrivé devait arriver, mais celui qui pourra se saisir de ma semence aura le pouvoir de mettre à mort cet Asura".

 

Seul Agni, le Dieu du feu sacrificiel, put se saisir de la semence séminale du Dieu Shiva et l'avala mais il fut bientôt pris d'atroces douleurs.

Étant la bouche sacrificielle par laquelle tous les autres Dieux sont nourris, toutes les Divinités furent affligées des mêmes souffrances.

 

Pârvatî, la Mère divine, s'adressa au Dieu Agni en ces termes:

"Il ne t'incombait point d'avaler la semence de mon Maître, tu es un misérable, un criminel", et elle le maudit.

 

Les douleurs étant devenues insupportables, Shiva apparut dans le champ de vision des Dieux et les autorisa gracieusement à vomir sa semence qui se scinda en parcelles qui pénétrèrent, à leur insu, dans les corps des Shaktis (puissances féminines ou parèdres) des 7 Rishis originels (Sages célestes) alors qu'elles prenaient un bain rituel dans le Gange.

 

Enceintes elles furent prises d'atroces douleurs.

 

Se sentant trahis et humiliés, leurs époux les répudièrent et les excommunièrent de leur caste.

 

Shiva, gracieusement les autorisa aussi à recracher sa semence qui tomba aux pieds de la montagne Himavan et Himavan Raja (Le Roi de la montagne) , alerté par l'incendie qui détruisit toute la végétation invoqua la Grâce du Dieu Shiva qui précipita la semence dans le Gange.

 

La semence de feu navigua sur les eaux sacrées et, près d'une rive de joncs, se transforma en un enfant au Darshan (Aura) solaire et luminescent dont la vision radieuse comme des millions de soleils émerveilla les 6 Krittikas, les Shaktis des 6 pléiades qui furent témoins de cette naissance miraculeuse.

 

Quand il naquit, le Dieu Muruga n'avait qu'une tête, mais les 6 pléiades s'en disputant la garde, il se transforma et apparut avec ses 6 têtes, afin de contenter ses futures mères adoptives qui purent chacune, simultanément, lui faire boire leur lait.

Un dragon cracha la lance du Dieu Muruga. Ce dernier s'en saisit et il put mettre à mort le démon Târaka.

 

Muruga est aussi appelé "Târakajit", "vainqueur de Târaka". Il symbolise la victoire de la Lumière sur les Ténèbres, la victoire du Divin sur le Démoniaque.

 

Il est le maître du Kundalini Yoga et sa lance tournée vers le haut, est la divine hypostase de la percée ascendante de la Kundalini-Shakti à travers les 7 Chakras.

 

En tant que Kumâra, le jeune garçon célibataire, le Dieu Muruga symbolise l'aspiration éternellement revivifiée et juvénile du Soi transmigrant et incarné (Jîvâtma) à s'unir indissolublement avec le Soi suprême (Paramâtma).

 

D'après le Kanda Puranam tamoul, les 6 têtes du Dieu Muruga personnifient les 6 perfections du Dieu Shiva et Muruga (Le nom Tamoul du Dieu) peut assumer et reprendre les fonctions de Créateur du monde.

 

Certains spécialistes des religions ont cru voir un parallèle théologico-symbolique entre les rapports Père céleste-Fils unique incarné (Christ-Logos) et Shiva-Muruga et certains tamouls eux-mêmes le conçoivent ainsi.

 

En effet la seule Divinité hindoue qui transcende totalement les distinctions de castes et de sectes et libère de tous les obstacles est Ganesha.

 

Tandis que Ganesha est est le premier fils de Shankara (Shiva) et de Gauri ("La blanche", Pârvatî), Muruga est leur deuxième fils . Ils sont tous deux nés sans l'intervention de la procréation intra-utérine et la grossesse.

 

Le "Vahana" (Véhicule) du Dieu Muruga est le "Mayura" (Paon); lors de son "Rathotsava" (Festival du chariot), ses dévots dansent avec le "Kavadi", arceau surmonté de plumes de paon.

 
 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur connecté.